mai 30, 2020
Déconfinement : les établissements de l’enseignement supérieur resteront fermés .

Déconfinement : les établissements de l’enseignement supérieur resteront fermés

Alors que la date du 11 mai a été décidée pour commencer le déconfinement progressif, cette mesure soulevé quand même quelques questions, en ce qui concerne la possible réouverture des établissements scolaires.

En effet, le président de la république a annoncé que pour répondre aux besoins de la population et surtout de réduire l’inégalité sur le fait de pouvoir suivre les cours en ligne, les crèches, les écoles, les collèges et les lycées seront rouvert de façon progressive.

Toutefois, il avait également affirmé que les universités et tous les autres établissements de l’enseignement supérieur resteront fermées, ce qui a créé surtout divers polémiques notamment sur le fait que les jeunes doivent reprendre l’école mais que les universitaires ne le pourront pas avant la rentrée en septembre.

Déconfinement : le fait de rouvrir les écoles est surtout d’ordre social

Il faut dire que cette annonce faire par Emmanuel Macron sur le fait de rouvrir les établissements scolaires a été vivement critiquée puisque nombreux sont ceux qui n’était pas favorable avec cette idée.

Cette décision est jugée par tous comme étant trop précipitée car on ne sait pas encore ce qu’il adviendra de la situation et surtout aussi que la menace provoquée par le Covid-19 est encore loin d’être atténué.

Eh oui, afin de pouvoir faire cela, il est utile d’être plus que prudent surtout que c’est la santé et la sécurité des enfants qui sont en jeu dans tout cela.

Cependant, en connaissant cela, le gouvernement a quand même pris les devants et a annoncé que la réouverture des écoles n’est pas obligatoire et surtout que cela a été décidé pour résoudre certains problèmes sociaux, notamment la maltraitance des enfants qui doivent rester tous les jours avec leurs parents.

Déconfinement : qu’en est-il de la situation précaire des étudiants ?

Il est clair que le confinement a été une mesure particulièrement difficile pour la plupart des français, mais surtout aussi pour les étudiants. Effectivement, il est connu que la condition de vie de ces derniers, notamment ceux qui vivent dans les cités universitaires est déjà assez rude en temps normal, or, avec le confinement, cela est encore plus pire.

Et même si un déconfinement est prévu, il est certain que cela ne changera rien, car vu que les cours ne pourront reprendre qu’en septembre, il est clair que les étudiants, principalement ceux qui sont en situation précaire seront livrés à eux même. Néanmoins, pour réglé cela, le président a également annoncé qu’il est attentif à ce problème et pour cela, la question sera discutée afin de lisser aucun citoyen dans la détresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *