Kelly RESCHE

Kelly Resche est ingénieure en cybersécurité à Rennes. Elle a fait de sa passion des mathématiques et de l'algèbre, son métier.

Kelly Resche

Témoignage de Kelly

Pourquoi avoir choisi ce cursus ?

Les mathématiques ont toujours été mon domaine de prédilection, toutefois les services d'orientation de ma ville d'origine n'avait pas beaucoup d'information sur les formations disponibles à l'époque. L'Université de Rennes 1 étant réputée pour le domaine des mathématiques, je me suis dirigée vers celle-ci, et ai intégré une licence de mathématiques dans le but de devenir enseignante.

Lors de mon année de L2, le master de Cryptographique a ouvert et nous avons eu une présentation de la formation et des cours qui y seraient donnés. J'avais déjà eu une initiation à la cryptographie lors de mon année de terminal S en spécialité mathématiques et ça m'avait plus. La cryptographie se base sur les deux domaines mathématiques qui me plaisent le plus : l'arithmétique et l'algèbre. Le master était professionnalisant, avec des aspects à la fois mathématiques et informatiques. Par rapport au métier d'enseignant, c'est de l'application concrète des mathématiques. Cela a suffit à me convaincre, et je me suis donc orientée vers ce master.

Qu'est-ce qui t'a le plus intéressé ?

Ce qui m'a le plus plu c'est le mélange des aspects "maths" et "informatiques", et le côté concret de la formation.

Que fais-tu aujourd'hui ?

Le master nécessite la réalisation d'un stage de fin d'études de 6 mois. Je l'ai réalisé au sein de la société AMOSSYS basée à Rennes, sur le thème des protocoles cryptographiques dédiés au réseau (IPsec, SSL/TLS).
Suite à mon stage j'ai été embauchée en tant qu'ingénieure SSI (pour Sécurité des Systèmes d'Information) qu'on peut appelé aujourd'hui Ingénieure Cybersécurité, avec l'émergence de ce terme ces dernières années.
Cela fait maintenant plus de 5 ans que j'occupe ce poste. Je réalise principalement des évaluations de produits de sécurité, des tests fonctionnels et analyses de vulnérabilité, notamment ceux mettant en œuvre de la cryptographie.